Vapeurs

020+020T Mallet; ph S CLERCLocomotive à vapeur 020+020T système Mallet n° 10416
Constructeur : Henschel & Sohn (Allemagne)
Année de construction : 1911
Puissance : 600 ch
Timbre : 15 bar
Vitesse max : 50 km/h

Origine : ligne Avricourt – Blamont - Cirey (54 -Meurte et Moselle).
Classée Monument Historique par Arrêté Ministériel du 30/10/87.
Locomotive en état de marche apte à circuler sur le Réseau Ferré National.


Locomotive à vapeur 030T La Meuse n° 51

loc-meuseConstructeur : Atelier de Construction de la MEUSE (Liège)
Année de construction : 1914
Puissance : 350 ch
Timbre : 12 bar
Vitesse max : 30 km/h

Origine : Saint-Quentin - Guise sur le réseau CDA dans l'Aisne. Puis réseau Nord-Est à Rambervillers (88-Vosges) de 1914 à 1944, puis Longueville - Provins et ligne du Güe - Menaucourt 1944 à 1969 avant de finir sur la ligne Robert Espagne-Haironville (55-Meuse) de 1969 à 1971.
Locomotive ayant débuté l’exploitation touristique de la ligne Cernay Sentheim en juin 1976.
En arrêt depuis 1998, la locomotive a été remise en service en 2013.
Classée Monument Historique.

030T Couillet; ph r renauldLocomotive à vapeur 030T Couillet n° 1658
Constructeur : forges du Hainaut (Belgique)
Année de construction : 1912
Puissance : 400 ch
Timbre : 12 bar
Vitesse max : 30 km/h

Origine : Usine Usinor Montataire (Trignac)
Locomotive en état de marche

141C 100 (photo TVT)Locomotive à vapeur 141C100
Constructeur : Schneider
Année de construction : 1922
Puissance : 1600 à 1700 ch
Timbre : 14 bar
Vitesse max : 100 km/h
Origine : ETAT, puis SNCF et TVT
Machine à restaurer


Locomotive à vapeur 040T KDL 11 n°2845

040T KDL; ph DRConstructeur : Sté Franco-Belge
Année de construction : 1945
Puissance : 300 ch
Timbre : 14 bar
Vitesse max : 30 km/h

Origine : verrerie de Blanc-Misseron (Quiévrechain)
Machine à restaurer