Km 11,0 : GUEWENHEIM

Histoire de la gare

La station de Guewenheim est la seule représentante actuelle des constructions d’origine de 1869, avec l’agrandissement par l’EL en 1884. Elle figure ce qu’étaient les stations d’Aspach et de Burnhaupt avant leur destruction durant 14-18

A l’origine, il y avait un bâtiment à deux travées  de type A de la compagnie des chemins de fer de l’est, inspiré du modèle « Migneret » pour chemins de fer départementaux que l’on retrouve dans toute la France. Ces « bâtiments voyageurs » avaient une disposition fonctionnelle commune : au rez de chaussée la salle de service et vente des billets, enregistrement des bagages accompagnés, et une salle d’attente unique à disposition des voyageurs. A l’étage, le chef de station habitait avec sa famille, et était de service aussi longtemps que les trains étaient en circulation. Grand luxe en 1869, le chef de station avait ses propres toilettes à l’étage. La compagnie mettait à sa disposition un petit bâtiment annexe avec une buanderie et une resserre.

En 1884, la direction des Reichseisenbahnen in Elsass Lotrhringen (EL) ajouta une travée aux gares de type A, et quelques années après reconstruisit le bâtiment annexe des toilettes et buanderie, qui existe encore.

La gare de Guewenheim inclut une halle de type 1bis des chemins de fer de l’est, à une seule travée, et une remarquable cave à l’usage du chef de station sous un tumulus de terre. La halle était utilisée à l’expédition et à la réception des colis dits « petite vitesse » transportés par des trains de marchandises. Des auvents côté voie et côté cour permettaient de charger à l’abri de la pluie.

La gare de Guewenheim aux origines.

Le pignon de la halle Est 1 bis de Guewenheim.